RADIO(S)



À Mexico Beach, en Floride (États-Unis), la mer est montée à plus de quatre mètres au-dessus de son niveau habituel. Les maisons ont de l’eau jusqu’au toit même si certaines ont résisté à l’ouragan. Mexico Beach est une station balnéaire de l’État du sud-est des États-Unis. Elle a été ravagée.

Des maisons sinistrées

Un peu plus loin, à Panama City (États-Unis), c’est surtout le vent qui a provoqué des dégâts. Des rafales d’une force inouïe s’y sont abattues, avec des pointes à 250 km/h. Elles ont même couché les wagons d’un train de marchandises. Des maisons sont sinistrées. Une habitante a ainsi vu sa maison se faire ouvrir en deux. L’ouragan Michael est le plus puissant que la Floride a enregistré depuis un siècle. Il laisse derrière lui un paysage de désolation. S’il poursuit sa route vers l’intérieur des terres, il a perdu une grande partie de sa force. Miraculeusement, l'ouragan Michael n’a fait que deux victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/ouragan-michael-une-partie-de-la-floride-ravagee_2981165.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager