RADIO(S)



#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La hausse des taxes carburants étant enterrée, Laurent Wauquiez a salué un premier pas de l'exécutif. "L'annulation des hausses de taxe est un signe d'apaisement. C'est même le signe d'apaisement qui était enfin attendu. Et il est bien qu'il arrive, même si l'on a beaucoup perdu de temps", a expliqué le chef de file du parti Les Répbulicains. Mais pour le Rassemblement national et La France insoumise, la décision gouvernementale ne constitue en rien une réponse au problème. "Cette gestion amateur témoigne de l'impréparation du gouvernement à gérer les affaires du pays", déplore le député RN Sébastien Chenu. "La taxe aurait dû s'appliquer au 1er janvier, renchérit Ugo Bernacilis, un député de La France insoumise. Le problème de la vie chère, c'est maintenant. D'autres réponses politiques sont attendues."

"C'est un raisonnement perdant-perdant"

La décision du gouvernement a provoqué la colère des organisations écologistes. "C'est un raisonnement perdant-perdant. C'est perdant pour les recettes fiscales. C'est aussi perdant pour l'aspect social puisqu'il n'y a pas de quoi financer des mesures d'accompagnement plus fortes pour aller vers plus de justice sociale", regrette Pascal Canfin, directeur de WWF France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/prix-des-carburants/taxes-carburants-une-annulation-qui-fait-polemique_3087743.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager